Transformez vos entretiens d'embauche

Transformez-vos-entretiens-d-embauches.jpg
 


  • Parlez moins de vous. 

  • Posez plus de questions. 

  • Laissez le recruteur s’exprimer plus. 

  • Soyez curieux. 

  • Ayez le désir d’aider. 

  • Trouvez de la passion et du challenge dans le poste à pourvoir.

  • Imaginez un meilleur futur, ensemble.

  • Soyez ambitieux pour vous deux. L’entreprise et vous.

 

Souvent, nous sommes arrivés à un entretien pensant plus à nous-mêmes au lieu d’avoir toute notre attention focalisée sur le recruteur. Le recruteur est une personne physique ou morale qui a un problème à résoudre. Et l’entretien, un espace-temps pour illustrer votre intérêt. Le but n’est pas d’avoir un emploi, mais d’exprimer votre capacité, votre volonté et votre désir de résoudre ce ou ces problème(s).  

Le recruteur est en réalité un client.

Il en possède toutes les caractéristiques . Un problème ou un besoin. Une vision de l’avenir. Des enjeux à maîtriser. Un budget estimé. Une décision d’achat ou d’investissement à prendre.

Ne venez pas en candidat, mais en professionnel. Quel que soit votre nombre d’années d’expériences.

Rassurez le recruteur est une étape clé de l’entretien. Soyez honnête avec vous-même. Si vous n’avez pas le profil souhaité, dites-le en amont dans votre candidture. De nombreuses entreprises émanent de personnes qui n’ont jamais terminé leurs études (Steve JOBS ou Marc ZUCKERBERG) et qui ont même entrepris dans un domaine différent de leur champ d’études et de formation (Elon MUSK).

 

Montrez que vous avez compris les enjeux du poste.

Que vous n’écrivez pas par hasard. Que le secteur, l’entreprise, les missions du poste sont en harmonie avec ce que vous souhaitez devenir. En clair, que ce poste à pourvoir est le prolongement d’une problématique que vous vous êtes engagé à résoudre pour rompre le statu quo. Soyez dans l’instant présent, dans les challenges du poste et la possibilité pour vous d’exprimer votre génie.

Les employeurs veulent être sûrs de recruter des personnes uniques prêtent à libérer leur génie dans un poste. Ils sont prêts à payer le meilleur prix (revenus) pour ainsi diminuer les risques d’un recrutement raté. Ils cherchent quelqu’un qui saura, saura faire et saura être.Si votre engagement n’est pas émotionnel dans une canditure, vous aurez des difficultés à instaurer et  à maintenir la confiance lors d’un entretien.

Les gens se rassurent avec la logique, mais ils prennent leur décision selon leur ressenti,  ce que vous avez laissé voir de vous : 


Qui vous êtes, 

Vos valeurs, 

Votre vision de la vie professionnelle, 

La promesse que vous faites,

La mission que vous vous êtes donné bien avant cette opportunité,

Les problèmes que vous avez déjà eu à résoudre par vous même de A à Z, 

Votre proactivité et sens d’initiaive.

 Si vous êtes plus à l’écoute au cours d’un entretien, vous pourrez capter les interdits, le vrai message entre les lignes.


Voyez vos interlocuteurs en entretien comme les ambassadeurs de leur organisation.

Cherchez  où se trouvent leur joie, leur motivation à rester dans leur entreprise.  Demandez- leur : 

  • De quoi ils étaient le plus heureux et d’où venait leur joie intérieure dans leur travail ? 

  • Ce qui les inspirait le plus et les rendaient le plus créatifs dans leur travail ? 

  • S’ils devaient quitter leur organisation quels sont les 3 aspects qu’ils seraient le plus tristes de quitter ?

 

À l’aide de votre intuition, vous identifierez l’environnement qui dynamise votre énergie et votre créativité, élargit votre zone de confort et vous aide à grandir.

 

Photography by Tim Gouw on Unsplash