C.V. inversé

Créer sa vie professionnelle idéale grâce au C.V. inversé

le-cv-inverse.jpg
 
Cela ne fait aucun sens d’embaucher des gens intelligents puis, de leur dire ce qu’ils doivent faire.


— Steve JOBS

La plupart des gens qui cherchent un emploi, ne se promènent pas avec un ou des problème(s) à résoudre. Ils se promènent avec un C.V., une lettre de motivation et leur carte de visite. Et pourtant, votre personnalité, vos capacités latentes, vos passions véritables, en résumé tout ce que vous êtes capable de devenir ne se trouve pas sur votre C.V. 

1. Quel(s) problème(s) résolvez-vous dans votre emploi ?

Quand vous y pensez, le C.V. ne repousse pas les limites de votre intelligence. Chaque fois que vous répondez à un processus de recrutement traditionnel, vous ratez une occasion d’élargir vos capacités.

Dès maintenant, prenez l’habitude de vivre avec une vision. Faites d’un problème suffisamment important une obsession pour changer la donne dans une organisation, un domaine ou un secteur. À coup sûr, vous verrez la vie professionnelle comme un jeu plus passionnant. Vous pouvez avoir une idée de mission que vous souhaitez remplir et, même si elle est approximative, commencez, lancez-vous, expérimentez. 

Vous pouvez avoir une vision ou une mission, mais c’est le problème qui vous choisit parce que vous avez déjà des idées pertinentes pour le résoudre, mais aussi parce que vous y travaillez, à côté d'e votre emploi peut-être. Autrement, ce serait comme s’attendre à être un champion de tennis sans s’être jamais exercé au moins 4 heures par jour. 

J’ai mis mon C.V. aux tiroirs depuis très longtemps et à vrai dire, tout ce que je fais depuis 4 ans ne pouvait être prédictible à partir de mon C.V. C’est aussi pour cela que dans l’accompagnement que je propose, je ne cherche pas à lire le C.V. d’une personne, il influencerait trop mon approche. 

À l’inverse, Une page blanche émet beaucoup plus d’intelligence, crée une vraie rencontre et surtout, permet de travailler autant, si ce n’est plus que la personne accompagnée parce que chaque accompagnement est une actualisation du service, une adaptabilité au besoin de la personne et une finalité à laquelle je tiens : qu’une personne soit libre par la suite et puisse avancer seule, mais en toute sérénité.

Le meilleur exemple est probablement l’image du permis de conduire. Une fois que vous avez appris à conduire et avez votre permis, vous êtes libre et autonome. À quelques exceptions près, la version internationale du même permis vous permet de conduire au-delà de votre pays. 

Avec le raisonnement par les premiers principes, vous trouvez votre permis d’occupation, le seul emploi qui dépend à 100% de vous ou presque, en cultivant une mentalité de chercheur, en mettant dans votre poche un problème à résoudre et en restant curieux au quotidien.

Répondez sincèrement :

1. Dans combien de candidatures (pourcentage) avez-vous eu l’opportunité d’exprimer à la fois votre passion, votre raison d’être unique, et la possibilité pour vous de contribuer à l’excellence d’une organisation ?

2. Dans combien de candidatures (pourcentage), avez-vous eu la certitude que vous êtes/avez été recruté pour résoudre un problème et que toute votre créativité, et votre capacité d’innovation seront constamment sollicitées ?

4. Certains emplois vont disparaître d’ici 2030 ; d’autres nouveaux, vont apparaître. Lesquels à votre avis doivent être créés pour améliorer le futur du monde ?  

5. Puisqu’il est communément admis que certains emplois vont disparaître, est-ce à dire qu’il n’y a plus de problèmes à régler dans le monde ? 

6. Quels problèmes vous semblent les plus imminents à régler ? Pourquoi ? Quelle première solution peut-on apporter ? Maintenant, quel problème pouvez-vous désormais prendre en charge afin d’être la solution dans tous vos emplois ? 

2. Créer votre vie professionnelle grâce au C.V. inversé

En ayant un problème à résoudre dans votre poche, vous allez devenir une personne très occupée. Afin de créer un univers qui conspire, je vous invite à rédiger le C.V. du futur : le C.V. inversé. Il s’agit du chemin vers votre vision. Quand vous écoutez de nombreux entrepreneurs ou personnalités publiques, vous les entendez toujours parler de la vision qu’ils avaient quand ils ont démarré, du fait que c’est cette vision de leur futur qui leur a permis de persévérer malgré les échecs. Qu’ils n’ont jamais abandonné cette idée que la réalité pouvait être conforme à leur vision. Alors même si vous êtes salarié ou cherchez un emploi, ayez aussi une vision, c’est-elle qui vous aidera à vous réinventer au quotidien à devenir la meilleure version de vous-même. Et pour y arriver, le C.V. inversé est votre feuille de route. La vie professionnelle je vous le garantie, devient aussi beaucoup plus simple. Vous n’avez plus à faire 15 000 choses, mais à exceller dans une seulement.

Pour créer votre C.V. inversé efficacement, veuillez à ce qu’il tienne sur une page pour pouvoir y jeter un coup d’œil et générer au quotidien, une liste de choses à faire, à ne pas faire et à ne plus faire.


Voici quelques questions : 

  • Quel est le problème que vous vous engagez à résoudre ?

  •  Pourquoi ce problème vous intéresse tant ?

  • Quel est concrètement l’impact de ce problème en termes de coûts, de temps, d’efficacité à l’échelle d’une personne, d’un secteur, voire d’un pays ?

  • Quelles populations (ou cibles) sont les plus affectées par ce problème ?

  • Qui sont les acteurs majeurs et quel est leur état d’avancement dans la résolution de ce problème ? Quelles pistes n’ont pas été étudiées à ce jour ? Quels acteurs agissent aujourd’hui dans le secteur impacté par le problème à résoudre ?

  • Dans quels lieux (ville, pays, continent) du monde ce problème se pose ? 

  • Quelles avancées auraient pu être réalisées dans la résolution de ce problème et pourquoi ?

  •  Sans recherches initiales, quelles hypothèses de travail ou postulats pouvez-vous émettre avant vos enquêtes de terrain ?

  • Pour toute piste de solution, détaillez les différentes phases de réalisation et les acteurs à impliquer ?

  • Qu’attendent les cibles qui pourraient bénéficier de ces solutions et que recherchent-elles ? Quel est le fondement de leur besoin ?

  • Quels atouts possédez-vous déjà pour démarrer ?

 

Vous pouvez proposer d’autres questions autant que faire se peut. 

Dans la deuxième étape maintenant, vous êtes invité à mettre en forme les réponses aux questions ci-dessus posées. Le C.V. ici devient le chemin vers votre vision afin que vous développiez vos capacités d’imagination. 

C.V.inversé.jpg

 

A la différence du C.V. traditionnel, seules les informations qui servent la vision vont figurer sur le C.V. inversé. À ce stade, ce n’est plus un C.V., mais un Master Plan. Et vous avez 80 000 heures - durée d’une vie professionnelle moyenne - pour réaliser votre mission.

Construire votre différentiation et dépasser l’enjeu de la compétition dans une embauche est le moteur du Master plan. Dans la différentiation, vous perfectionnez qui vous êtes déjà en développant une expertise, une confiance en soi, du respect, une vie et une histoire professionnelles.