Ce que nous pouvons apprendre du futur

leçons-du-futur.jpg
 

Apprendre est profondément humain. La révolution numérique dans de nombreux domaines pose la question de l’obsolescence des competences.

Le pouvoir est dans les questions

Salarié ou à la recherche d’un emploi, même si votre secteur n’est pas l’optique ou la banque vous avez envie de savoir qui sont vos Warby Parker, Coco Leni et Sensee; mais aussi vos N26, Revolut ou Monzo. Dans ces entreprises, les gens qui y travaillent et qui vous ressemblent se sont posés d’autres questions.

Les questions mènent à la curiosité, à l’imagination, à la remise en question et à de nouvelles idées. Et dire que 80% des emplois de 2030 n’existent pas encore, ç’est dire que vous avez vraiment la possibilité de changer le statu quo.

Là où les gens voient des problèmes, je vois des opportunités
— Jack MA

Le futur est dans la pratique délibérée et la formation continue

Telle est ma vision. Je crois que tout ce qui ne libère pas votre créativité la détériore. Très souvent, les gens ignorent ou sous-estiment la force de leurs idées. Je fais le choix de challenger le meilleur de mes clients pour les inciter à faire un peu plus et un peu mieux, chaque jour.

Dans un monde qui change, je pense aussi que les gens ont besoin de faire le point gratuitement et fréquemment. Parce que le vrai enjeu est le terrain. La mise en oeuvre de ses idées. Et l’expérimentation est le meilleur des apprentissages et offre un nouveau regard sur soi et ses capacités. Si je devais repenser la finalité d’un accompagnement, je dirais qu’elle pour moi pragmatisme, apprentissage guidé, passerelle entre emploi et entrepreneuriat, proximité, flexibilité, surtout contenu de qualité et réutilisable. Le maître mot étant élargir sa zone de confort.

Comme jouer du violon ou du piano, penser exige une pratique quotidienne.
— CHARLIE CHAPLIN

La perspective est ma manière de raisonner

Quand je travaille avec un client, c’est au recruteur et à son employeur que nous pensons aussi. Notre contenu est donc pluridimensionnel pour vous aider à apporter une réponse quasi clé en main.

Je ne sollicite aucune enquête métier parce que nous visons une innovation métier pour la personne accompagnée. Parce que notre co-créativité est axée sur une vision, sur une mission, sur un problème à résoudre, suffisamment important pour changer la donne dans une organisation, un domaine ou un secteur.  

Notre processus de co-créativité est ouvert, actualisé et 100% tourné vers le futur. Il élargit la zone de confort des personnes parce qu’il est concentré sur le faire. Mon but ? Mieux outiller les personnes à l’affût de solutions qui sont plus en phase avec la transformation des économies et des secteurs.

Photography by Hugo Sousa on Unsplash